Dernières publications Médias numériques

Chaque jour compte

Christian Vidal

D: Bonjour Christian et merci pour cet entretien. Peux-tu te présenter pour nos lecteurs?
C: Un jour d’été 1984 , alors que je faisais parti du comité des fêtes de St Mandrier, je devais donner des photos d’une soirée au directeur d’une radio locale (Radio Côte Varoise 99.9fm à St Mandrier). Et lorsque je suis entré dans le studio, j’ai ressenti une impression que je n’arrive toujours pas à identifier.

J’ai donc demandé à venir de temps en temps faire des photos du studio, des animateurs etc… Et voilà la suite était évidente, une émission hebdomadaire, puis changement de radio à Toulon et ensuite Radio Star en 1986 en semi pro car je travaillais à l’arsenal de Toulon… Avec une émission tous les soirs de la semaine de 18h à 22h… 1988 Radio Show toujours 18h à 22h et ensuite jusqu’à fin 1989.

Ensuite je monte avec mon cousin une disco-mobile MUSIC SHOW ou nous faisions les fêtes de village: La discothèque sous les étoiles ! Également des plateaux d’artistes… C’est dans ces moments là où j’ai découvert le contact avec la scène et le public.

Et puis en 1996, je démissionne du Ministère de la Défense pour entamer une carrière d’intermittent du spectacle. Deux ans après, je deviens associé de la société CMC qui devient leader en PACA dans le secteur de l’Evenemtiel.

2008 le travail de bureau et de commercial ne me faisait plus vibrer et les spectacles, les animations… Bref la scène me manquait. Donc je vend mes parts et je reprends la route avec mon micro.

Un passage comme consultant pour la société MADinEVENT en 2010.

2015: retour à la radio pour une apparition une fois par mois sur TOP FM , dans une émission qui s’enchaîne un an plus tard par deux émissions hebdomadaires Top Rugby et Espace VIP .

Et en septembre 2018, l’association qui gère la radio me demande de prendre la direction d’antenne et de mettre en place une grille, une équipe, une nouvelle programmation, et surtout donner aux auditeurs l’envie d’écouter LA RADIO.

Et depuis Février 2019 j’anime avec passion le « Good Morning Top Fm » de 7h à 9h du lundi au vendredi. Deux heures de bonne humeur avec des blagues, les perles des réseaux sociaux, des infos insolites, des chroniques, des titres de légendes et chaque jour des invités différents du monde artistique, politique, associatif, création, artisanat, etc… De NOTRE région…

D: Quel est le style musical de radio top fm ?
C:
Ce fut ma première réflexion et en discutant avec différentes personnes et mon complice de la radio Benjamin un jeunot de 25 ans… On s’est dit: « On s’entend bien tous les deux… Donc on doit se retrouver avec la musique. Alors la programmation est devenue évidente: des titres de légendes, des nouveautés avec plus de 50% de chansons francophone et la diffusion de talents locaux. (A ce sujet chaque mois nous choisissons quatre artistes ou groupes et nous diffusons leurs titres chacun cinq fois par jour pendant le mois, c’est notre façon de mettre en avant nos talents locaux qui le sont vraiment).

D: Jean-Pierre Savelli dit Peter (le célèbre chanteur de besoin de rien envie de toi) est le parrain de la radio. Raconte nous votre rencontre?
C:
J’ai rencontré Jean-Pierre Savelli, lorsqu’il avait sorti « Besoin de rien envie de toi ». Il était venu à radio Star pour la promo de son titre et devait faire un match de foot à La Seyne et comme il manquait un joueur, j’y suis allé.
Ensuite nous nous sommes retrouvé bien après sur le village de Noël de Toulon, et nous sommes devenu ami. Il m’a conseillé lorsque j’ai pris la direction d’antenne de Top Fm.

D: C’est important d’avoir un parrain célèbre pour la radio?
C: Bien sûr que c’est une bonne chose que Jean Pierre nous parraine; car nous avons pu faire des interviews de Laurent Voulzy, Bertignac, Patrick Hernandez, et bien d’autres.
Pour une radio vraiment indépendante, c’est une aide importante.

D: A chaque fin de citation ou en direct à la radio, tu termines par « chaque jour compte », pourquoi?
C: C’est personnel, il s’est passé un événement tragique et familial lorsque j’avais 17 ans et c’est la première fois que je prenais conscience, que la vie est fragile et tout peut basculer… Très vite (et non… Ce n’est pas la phrase de Léonard Di Caprio dans Titanic… Lol).

D: As-tu de nouveaux projets artistiques?
C: J’ai dix projets ou idées par jour! Mais la priorité est de stabiliser la radio et de la rendre encore plus attrayante… Mais chut…
Je veux donner encore plus de place à la production artistique locale tellement nous rencontrons des artistes fabuleux… Mais la aussi… Chut…

D: Christian, je te laisse conclure cette interview par ce que tu veux?
C: L’actualité nous fait traverser une période tragique, qui restera dans l’histoire mais qui, je l’espère nous fera retrouver ce que sont nos vraies valeurs…
Et donc plus que jamais: « Chaque jour compte! »

Article signé Dolcessica pour D&S Webmag’ – Tous droits réservés.

2 Replies to “Chaque jour compte

  1. Un beau parcours….
    Comme quoi il faut avoir confiance en soi et à ses envies.
    J’ai géré le personnel civil de l’arsenal en sécurité sociale et mutuelle pendant 40 ans….
    Cela fait quelques années que je vous suis selon vos animations (marché de Noël entre autre…..et plus récemment Top FM 88,6) et je me régale de la diversité de vos programmes et la gentillesse de vos messages.
    Merci encore et longue route à vous.

  2. Bel article
    Je suis cet animateur depuis ses années..
    Il est toujours aussi passionné.. comme au premier jour .
    Bravo à vous

Laisser un commentaire