Dernières publications Exclusivité High tech Médias numériques

Les réseaux sociaux et leurs dérives…

Nous vivons aujourd’hui dans une société où tout tourne autour des réseaux sociaux… Facebook, Twitter, Instagram… Sont à la base des réseaux sociaux qui ont été inventés et développés pour permettre aux gens d’échanger entre eux librement quelque soit leur lieu de résidence… C’est avec le temps et la propagation du phénomène des réseaux sociaux sur la toile qu’on commencé aussi les premières dérives et dangers plus ou moins graves!

Détournements d’images, propagandes en tous genres, incitations à la débauche, diffamations ou dérives pédopornographiques, nous voyons fleurir chaque plus de faits divers relatifs à la Cyber criminalité dans tous les domaines et cela s’avère malheureusement être de pire en pire… Après une petite recherche et quelques investigations, c’est à Facebook que revient la palme d’or de la non gestion des dérives en tous genres puisque tout citoyen lambda peut aujourd’hui publier des images, détourner des propos, déformer des faits ou informations non vérifiées sans encourir ni représailles judiciaires, ni représailles des gestionnaires des espaces leur appartenant, mais qui en plus par leur passivité se rendent ouvertement complices des personnes à l’origine des publications…

Le summum que l’on peut voir sur ce réseau social mondialement connu, c’est l’existence de groupes soit disant « officiellement » reconnus et se voulant « d’intérêt publique ». Il est évident que pour tout internaute lambda qui se veut souvent involontairement « Mougeon » (Mi mouton et mi pigeon), les informations et supports publiés dans ces groupes qui en plus ne sont pas en visibilité publique, doivent être justes et que les personnes qui y sont citées, diffamées ou identifiées à leur insu, sont très certainement auteurs des faits qui leur sont reprochés sans chercher la véracité avérée d’une situation!

Parmi quelques cas récemment recensés, des détracteurs en tous genres qui se lâchent allègrement au détriment d’un directeur de radio web, d’une artiste émergente et Auteure littéraire, et même du fondateur de D&S Webmag’ ainsi que D&S Webradio tout récemment… Ces personnes se permettent librement de détourner des images privées, des informations personnelles diffamantes puisque fausses et de par dessus le marché de porter des accusations graves attentant à la vie privée et l’exercice professionnel de ces différents protagonistes victimes des faits… Tous les méfaits de ces détracteurs se retrouvent actuellement affichés sur un groupe de 800 et quelques membres et n’a pas connu de croissance depuis au moins six mois.

D’une part dans le cadre de ces diffamations publiques il y a des procédures judiciaires en cours, mais en plus et c’est un fait avéré, vérifié, depuis plus de deux ans que ce dit groupe de détracteurs existe sur le célèbre réseau social, rien n’a été fait pour le supprimer, les personnes poursuivies peuvent aujourd’hui librement continuer à publier des informations confidentielles, créer des propagandes et engendrer des mouvements d’incitation à la haine où l’on peut lire également des menaces claires et irréfutables devant les autorités.

Facebook France est donc impliqué en tant que mis en cause pour complicité de diffamations, menaces et intimidations, incitation à la violence et à la haine sans compter encore d’autre chefs d’accusation qui leur sont reprochés, et il est important que toute personne connaissant ce genre de problème avec les réseaux sociaux l’exprime ouvertement et entame des actions pénales concrètes pour se protéger mais surtout pour que chaque utilisateur de leurs réseaux soit respecté et protégé comme il le devrait, ceci relevant de l’OBLIGATION et la responsabilité première des gestionnaires des espaces ainsi que des modérateurs.

J’invite aussi pour ceux qui ne savent pas par où commencer ou comment procéder, à se rapprocher de la rédaction du Magazine et nous vous aiguillerons au mieux car il est temps de retrouver notre liberté individuelle ainsi que le respect des personnes morales et physiques. Contact: dandswebmag@gmail.com.

Quelques rappels juridiques utiles à ne pas oublier:

Atteinte à la vie privée:
Article 226-1

Est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait, au moyen d’un procédé quelconque, volontairement de porter atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui :

1° En captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel ;

2° En fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé.

Lorsque les actes mentionnés au présent article ont été accomplis au vu et au su des intéressés sans qu’ils s’y soient opposés, alors qu’ils étaient en mesure de le faire, le consentement de ceux-ci est présumé.

Violation du droit à l’image sur les Réseaux Sociaux:

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, publier une photo sur les réseaux sociaux n’est pas un acte dénué de toute responsabilité. Vous devez respecter la vie privée, et donc le droit à l’image de tout un chacun. On a tendance à croire que seule une représentation préjudiciable d’une personne porte atteinte à son droit à l’image, or ce n’est pas forcément vrai.  Dans tous les cas, à moins qu’il ne s’agisse d’une personne publique, la personne représentée a le droit de s’opposer à la publication, à la diffusion ou à l’utilisation de son image.

Même derrière votre écran, vous n’échappez pas à la loi.

Nous reviendrons par la suite et au travers d’une chronique pratique à caractère juridique, sur la réglementation en vigueur dans le cadre de la vie quotidien, mais aussi dans des cadres spécifiques concrets. N’hésitez pas également via le mail qui vous a été donné, à nous poser vos questions sur des faits, des situations ou des règles à connaître… Affaire à suivre… Merci à toutes et tous de votre attention et de votre patience… Merci de votre fidélité…

Article Exclusif signé Greg pour D&S Webmag’ – Tous droits réservés.

S. MORVAN
Fondateur et rédacteur en chef de DS Le Mag' Numérique, il est avant tout passionné par le milieu du spectacle vivant et l'art sous toutes ses formes... Ayant également la plume facile, vous pourrez retrouver ses écrits dans différentes rubriques du magazine... Bonne lecture!

Laisser un commentaire