Actus people Dernières publications Exclusivité Plein feux sur

« La peur ne fait pas avancer, j’essaye de la transformer en espoir! » Rebecca Hampton

Elle est l’une des actrices les plus populaire de France. Elle incarne CELINE FREMONT, dans plus belle la vie, la série qui rassemble des millions de téléspectateurs chaque soir sur France 3.
 
Séries télé, pièces de théâtre, cinéma, clips vidéos, animations… Cette artiste au grand cœur possède plus d’une corde à son arc! 
 
D: Bonjour Rebecca HAMPTON.
 
R: Bonjour Dolcessica.
 
D: Vous êtes une figure emblématique sur nos écrans. Avez-vous des points communs, avec le personnage de « Céline FREMONT », que vous incarnez dans « Plus belle la vie »?
 
R: Après 16 ans d’interprétation, nous sommes très certainement peut-être quelques petites choses… Mais je pense que la ressemblance la plus évidente entre Le personnage de Céline et moi reste quand même le physique!
 
D: Vous avez un physique irréprochable. Le yoga fait-il parti de vos secrets de beauté?
 
R: C’est agréable à lire, même si… Ma maman est (toujours) professeur de danse, et je dansais peut-être avant de marcher… J’aime le sport en règle générale et je pars du principe que notre corps est un outil de travail, qu’il faut entretenir la «machine» mais vous savez, je pense être une des plus grande gourmande… Je mange beaucoup et j’adore le sucré… Mon physique a beaucoup évolué, et j’en ai perdu beaucoup de kg à la naissance de ma fille Eléa.
 
D: Ces dernières semaines, vous avez été une maîtresse d’école pour votre fille. Ce n’était pas trop difficile les leçons à la maison?
 
R: Ces dernières semaines? Non… Je le suis toujours, et ce depuis maintenant 3 mois… Ce n’est pas évident, c’est un métier…. Et pas le mien! Mais je suis bien aidée…
Ma seule élève est très assidue et très en demande d’apprendre, alors c’est plutôt agréable pour nous, même si souvent, elle me dit que je ne suis pas la meilleure.
 
D: Quel genre de maman êtes-vous?
 
R: C’est une question difficile… Je suis une maman aimante, une maman un peu «toc toc» j’aime rire et partager avec ma fille… J’élève seule Eléa, alors je peux être aussi assez stricte sur certaines petites choses… Mais c’est vrai que ma priorité est qu’elle s’épanouisse le plus sereinement possible.
 
D: Vous nous avez fait beaucoup rire, avec vos chansons sur le confinement . Pensez-vous recommencer sur un autre thème?
 
R: Non, je ne pense pas, c’est juste que dans cette période anxiogène de confinement, j’avais envie et besoin de ce petit échappatoire. Nous avons travaillé cette idée avec une amie, auteur de la dernière pièce de théâtre dans laquelle nous avons joué ensemble «On meurt si on veut!», c’est parti d’une blague et c’est devenu un rendez vous…
 
D: Avez-vous peur de reprendre les tournages, face à la crise sanitaire mondiale que nous traversons?
 
R: Peur non, mais ça va être compliqué… L’organisation en tant que maman dans un premier temps, ma fille n’est pas encore retournée à l’école, et la découverte d’un mode de tournage différent… La peur, je la garde pour les personnes malades, pour ce virus qui n’à toujours pas disparu… Et comme la peur ne fait pas avancer, j’essaye de la transformer en espoir, et je n’oublie pas tous les gestes barrières et toutes ces petites choses nouvelles de vie à ne pas oublier…
 
D: Merci beaucoup Rebecca Hampton, pour cette interview pour DS Le Mag’ Numérique.
 
Article Exclusif Signé Dolcessica pour DS Le Mag’ Numérique – Tous droits réservés.

Crédits Photos:
Photo de couverture & Photo 2 > Sur Un Air de Photos
Photos 3 & 4 > JB Pellerin

Laisser un commentaire